Les tendances marketing 2015.

Les tendances marketing 2015.

Les fondamentaux du marketing seront toujours les mêmes, mais avec l’évolution du paysage de l’entreprise et la vitesse de la technologie, la question est de savoir comment réaliser ces fondamentaux. Cela passe bien sûr par anticiper les nouveaux comportements et innover.
Voici quelques-unes des tendances marketing 2015 à considérer :

Le micro targeting.

C’est la connaissance précise de ses clients, pour mettre en place une stratégie de personnalisation des messages. Cela permet de s’adresser à des marchés spécifiques ou de niche, peut être petits, mais pourtant potentiellement très rentables. Il est donc nécessaire de recueillir de l’information sur ces cibles, afin de créer des conversations quasi personnalisées avec elles. Car si on ne sait pas à qui on s’adresse on ne sait pas quoi dire, ou pire on dit des généralités. La tendance va à construire des stratégies marketing de contenus ciblés, tout au long du cycle de vente.

La publicité online payante.

Faut-il désormais payer pour être vu ? Les réseaux sociaux et tous les médias onlines développent leurs offres de publicité en ligne. Avec la multiplication des contenus sur le web, il devient facile de ne pas être vu. Il suffit de regarder le nombre de posts qui paraissent – et donc qui disparaissent aussi – sur votre mur Linkedin tous les jours, combien en voyez-vous ? 3%, 1%, ou meme moins…? Les medias et réseaux le savent et se transforment alors en annonceurs. Linkedin, Twitter, et même Pinterest proposent maintenant des offres qui promettent d’atteindre spécifiquement vos cibles. Les supports de contenus dynamiques se développent alors pour adapter les contenus à cette tendance : vidéos, motion design, infographies.

La communication mobile.

Certaines méthodes de communication B2C se déclinent aujourd’hui dans le B2B. Encore une fois, les contenus digitaux doivent répondre aux besoins et préférences de votre audience. Par exemple IBM a intégré cette tendance de l’ « omnichannel », en créant des contenus très ciblés en fonction de chaque utilisateur. Il agrège des éléments responsive, offline, et contenus dynamiques et créatifs. Forrester prévoit que d’ici à 2020, 1 vente sur 5 sera issue de données collectées sur un support mobile.

Les outils d’automatisation.

Avant les directions marketing se basaient sur leurs actions passées pour corriger leurs actions futures. Aujourd’hui les outils d’automatisation du marketing permettent de faire du marketing en temps réel. Ces outils combinent les fonctionnalités du CRM, de l’emailing, du content management, du SEO, de la génération de leads, et de l’analytique. Ils permettent de faire augmenter les taux de réponses en diffusant des messages pertinents à vos prospects. Une étude d’Aberdeen Group affirme qu’un tel type d’outil peut augmenter les taux de conversion de 50%. Quels sont ces outils ? Certains de ceux que vous utilisez déjà peuvent proposer des options, tel que l’app marketplace de Salesforce. Et il y a aussi Marketo, ou encore Sales Manago.

Des contenus de qualité.

Les marques sont en train de se transformer en éditeurs, et leurs contenus doivent aller au-delà d’une bonne grammaire pour écrire des contenus de qualité, adaptables sur toute plateforme, et écrits de manière à intéresser une cible spécifique. De plus en plus les entreprises ont du mal à produire assez de contenus pour remplir leurs supports. Et ce sont, pour la majorité, les responsables produit ou marketing qui s’y collent, et comme ils sont déjà bien pris par leurs projets, et pas forcément à l’aise avec la perspective métier de ces nouveaux contenus, le temps et énergie qu’ils y consacrent décroit. Ils font donc de plus en plus souvent appel à des rédacteurs externes, freelances, spécialisés. Ce qui leur permet de se reconcentrer sur leur stratégie et pilotage d’actions.