Comment diriger la production de contenu marketing ?

Comment diriger la production de contenu marketing ?

8 bonnes pratiques des bons conducteurs

Vous êtes un bon conducteur?

Vous pouvez organiser la production du contenu marketing dont votre entreprise a besoin !

Alors que le marketing content (ou l’inbound marketing) s’affirme chaque jour davantage comme la préoccupation première des directions marketing, la capacité d’organiser des plans de production pragmatiques – aisés à mettre en œuvre, et efficaces – produisant les résultats escomptés, devient pour beaucoup le casse-tête de la rentrée.

Pourtant, pendant vos vacances, vous avez fait preuve au volant de toutes les qualités requises pour aboutir à bon port : conservez les bonnes pratiques d’un conducteur expérimenté et votre plan de production de contenu aura toutes les chances d’aboutir comme vous le souhaitez !

Quelques bonnes pratiques des bons conducteurs à mettre en œuvre pour diriger votre production de content marketing.

1 – Connaître sa destination et globalement les étapes pour y arriver

Les meilleurs conducteurs connaissent leur destination avant de se mettre au volant ; ils ont en tête les grandes étapes de leur parcours, et savent avant de démarrer comment s’organisera leur trajet.

De la même manière, pour aboutir, vous devez avoir une idée claire et globale de vos objectifs et des étapes de votre production de contenu.

C’est le bénéfice d’une stratégie de contenu organisée, que de définir précisément vos objectifs et les moyens pour y parvenir. Elle doit résulter en un plan de production structuré qui vous servira de feuille de route pour la production de votre contenu.

2 – Etre attentif aux indications de son tableau de bord

Votre tableau de bord renseigne le conducteur sur l’état de son véhicule : la vitesse, le niveau de carburant, la température du liquide de refroidissement, …

De la même manière, vous devez pouvoir suivre votre plan de contenu quotidiennement grâce à un tableau de bord actualisé :

  • au démarrage du projet, un planning structuré vous permet de préciser quels contenus doivent être produits, par qui, et pour quand.
  • ensuite, la réactualisation régulière de ce document vous fournira les indications dont vous avez besoin pour vérifier que tout avance comme vous le souhaitez. Et éviter de vous retrouver en panne au milieu de votre chemin !

3 – Savoir anticiper

Votre moniteur d’auto-école vous l’a répété et vous le savez depuis longtemps : les bons conducteurs savent regarder au loin pour anticiper les obstacles à venir.

Vous devez être prêt à faire face à différentes difficultés : prévoir des solutions de replis ou des alternatives en cas de défaut d’un rédacteur, ou pour répondre à une actualité particulière.

Encore une fois c’est le bénéfice du plan de production de contenu que de fournir les éléments qui faciliteront l’adaptation de votre production en fonction des aléas que vous ne manquerez sans doute pas de rencontrer.

Alimenter régulièrement le plan est le souvent le principal enjeu du content marketing : pouvoir toujours prévoir la production du contenu 2 ou 3 mois à l’avance vous permettra en particulier de disposer de tout un capital de contenus utiles pour réorganiser simplement la production en cas de besoin.

4 – Etre attentif et regarder dans son rétroviseur

La conduite nécessite une attention de tous les instants : ce n’est pas une tâche que l’on peut mener sans concentration. Un bon conducteur fait attention aux voitures qui l’entourent, aux panneaux de signalisation, aux piétons sur le bord du chemin, au temps qu’il fait, et adapte sa conduite à son environnement.

Suivre ce qui se passe autour de vous est précieux : vous devez savoir repérer les éléments qui peuvent enrichir votre plan de production. Par exemple :

  • les tendances du marché, sources de questionnement pour vos clients – autant de thèmes potentiels pour des articles ou des livres blancs à produire
  • les productions de contenus intéressants pour vos clients – des études de marché ou autres documents que vous pouvez partager, et qui peuvent vous inspirer d’autres supports ou servir d’illustrations à vos contenus

En gardant à la fois un œil fixé sur l’horizon (votre plan), et dans le rétroviseur (votre environnement) vous conservez votre axe directeur, tout en enrichissant votre plan. Vous pouvez organiser un plan vivant, qui s’actualise et tire avantage des actualités de votre marché.

5 – Savoir sortir des chemins tout tracés pour se faire plaisir (aussi !)

Les bons conducteurs n’oublient pas de se faire plaisir. Savoir sortir de l’autoroute pour visiter un joli village ou prendre le temps d’un déjeuner champêtre.

Pour être réellement pertinent, un plan de contenu doit être le reflet de votre identité et communiquer un peu de votre personne.

  • Il n’est pas indispensable ni souhaitable de ne produire que des contenus trop calibrés qui se ressemblent tous, et disent trop de la même chose.
  • Si la régularité est importante, savoir aussi partager des contenus différents, qui sortent des sentiers battus, vous positionnera certainement comme un véritable expert dans votre domaine – tant qu’ils sont authentiques, c’est à dire cohérents avec ce que vous êtes vraiment (votre entreprise, et vous en tant que collaborateur, professionnel et individu).

6 – Faire des pauses (pas trop)

Pour bien conduire et conserver sa vigilance, les bons conducteurs s’arrêtent régulièrement sur les aires d’autoroute pour se reposer.

Vous devez prendre le temps nécessaire pour conserver l’esprit clair sur votre plan de production !

Alimenter un plan de contenu est aussi une affaire de créativité : comment avoir des idées nouvelles si on reste la « tête dans le guidon » et sous la pression constante du calendrier ?

Il faut savoir s’aérer la tête !

  • participer à des conférences professionnelles sur vos sujets d’intérêt
  • discuter avec des clients
  • lire la presse spécialisée

Il y a de multiples manières de s’enrichir pour pouvoir être réellement efficace dans la durée – car le content marketing n’est pas un projet, c’est l’organisation permanente d’une grande partie de votre activité marketing.

7 – Respecter les règles

Les bons conducteurs connaissent le code de la route et respectent la loi. Vous devez évidemment connaître et respecter la réglementation en cours concernant la production et la diffusion de contenu – protection des droits d’auteur concernant le plagiat et l’utilisation des images, protection des données personnelles, …

Et au delà de la loi, respecter vos clients en leur fournissant des contenus de qualité, authentiques, qui portent votre véritable voix et communiquent ce que vous êtes et ce que vous avez à offrir. Car au final c’est ce qui fera vraiment la différence.

C’est pourquoi une bonne stratégie de contenu doit reposer sur une analyse précise de votre positionnement et de vos éléments différentiateurs, pour fournir à tous vos rédacteurs une vision claire de votre offre, et de ce que vous avez d’unique à proposer à vos clients.

8 – Faire confiance à son GPS

Au final, le GPS constitue un soutien solide pour indiquer aux meilleurs conducteurs la voie optimale en fonction de leurs priorités et leur fournir des itinéraires de contournement permettant d’éviter les difficultés qui se présentent sur leur trajet.

De la même manière, les consultants marketing spécialisés en content marketing peuvent vous aider. N’hésitez pas à faire confiance à des professionnels expérimentés qui comprennent le marketing et les enjeux de la production de contenu. Parce qu’ils connaissent votre métier et vos objectifs, ils savent comment adapter la démarche à votre situation, anticiper les principaux problèmes et résoudre les difficultés auxquelles vous serez forcément confrontés, et vous maintenir sur le bon chemin pour atteindre votre destination !

Pour en savoir plus sur la manière de construire une stratégie de content marketing efficace, vous pouvez lire notre livre blanc « 5 étapes pour une stratégie de contenu agile et rapidement opérationnelle ».